Les Ormes de Pez 2010, ça fait « tripper »!!!!

Amis followers du #roadwinetrip, bonjour!
ces derniers temps, je vous avais fait voyager dans les régions de fronton et Rabastens. Aujourd’hui, je viens vous conter une splendide dégustation, faite ce mardi soir dernier, en excellente compagnie…
Comme d’habitude, elle fut accompagnée une très belle entrecôte de Salers, poêlée, comme il se doit au beurre, poivrée, et après cuisson, saupoudrée d’une fleur de sel aux herbes… Un régal des papilles, par ce goût si persillé.
Mais revenons à ce qui vous motive le plus pour venir lire sur cette page… Le vin!
Nous avons ouvert un bijou, un vrai, Château Les Ormes de Pez 2010, Cru Bourgeois en Saint Estèphe. Souvenez vous l’originalité de ce millésime, qui a permis à ces vignerons de réaliser des concentrations et des densités remarquables!
Nous ne fûmes pas déçus! Ce vin est sans doute, à quelques espace-temps près, en période idéale de dégustation.
Une robe absolument parfaite, brillante à souhait, d’un grenat profond. Au nez, nul doute, le boisé est fondu avec des arômes de fruits rouges écrasés. une puissance aromatique vous prend les narines! Il est fin, subtil, et accroche au verre. En bouche, il s’exprime totalement. Vous trouverez dans ce vin de la volupté, des épices, de l’ampleur, une grande complexité aromatique, des tanins charnus. Sa complexité le rend tendre et soyeux, avec une acidité moyenne, mais des associations fruits/épices amples et généreuses. il est long, s’ancre dans vos papilles pour y laisser un souvenir exceptionnel.
Merci à Dom Melia pour ce moment de pur bonheur partagé.

Une petite découverte de ce beau domaine?
Commençons par l’évolution de ce Cru Bourgeois. Au milieu de la première décennie du nouveau millénaire, le petit verdot a fait sa discrète apparition dans cette cuvée, pour compléter les 3 autres cépages dont les quantités varient selon le millésime. Aujourd’hui, on peut parler d’une grosse moitié de cabernet sauvignon, un bon tiers de merlot et le reste entre le cabernet franc et le petit verdot, ce dernier ne dépassant jamais les 2%.

Les terroirs sont ceux de Saint-Estèphe, à savoir des graves caillouteuses sur un socle calcaire. Après des vendanges manuelles et une vinification bordelaise et très extractive, l’élevage se déroule dans des fûts de chêne avec une proportion de bois neuf qui varie d’un millésime à l’autre.

A bientôt les amis, pour d’autres plaisirs, il reste tant à découvrir….

Pascal, RoadWineTriper

 

Photo de Vos Clés de la Cave.
Photo de Vos Clés de la Cave.
Booster
Publicités

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s